Vous êtes ici
1930, une année dans l'histoire du peuple juif
Collection : 
Parution : 
09/11/2011
352 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234071025
Prix: 
27.00 €

1930, une année dans l'histoire du peuple juif

Une croyance erronée circule à propos du judaïsme d’avant la tourmente : les Juifs du monde auraient été à la fois soumis au destin qui allait être le leur, et peu conscients de leur appartenance au judaïsme, soucieux qu’ils auraient été de montrer avant tout leur nationalisme. Il n’en est rien. 
Pour le démontrer, Simon Epstein a choisi l’année 1930, trois ans avant la prise du pouvoir par Hitler, pour faire un tour d’horizon du judaïsme mondial, pays après pays. Se fondant sur les archives des communautés, sur les journaux publiés en yiddish comme dans les langues des principaux pays, Simon Epstein montre que les Juifs de 1930 conciliaient très clairement leur appartenance au judaïsme et leur citoyenneté. Il montre aussi tous les efforts que les diverses communautés et organes consistoriaux ont entrepris pour aider les Juifs, les prévenir du danger, leur procurer des subsides, etc. 
Alors pourquoi, en 1939, cette déroute ? Tout simplement parce qu’ils n’avaient pas les moyens de lutter contre l’adversaire qu’était l’Allemagne nazie, dans un contexte où les Occidentaux n’étaient pas le moins du monde disposés à les aider.
1930: A Year in the History of the Jewish People

“1930, A Year in the History of the Jewish People”
There is an erroneous belief about Judaism before the holocaust: Jews across the world are thought to have been prepared to submit to their fate while also being only obscurely aware of their Jewish identity because they were, first and foremost, concerned with proving their nationalism. This was not the case at all.
In order to demonstrate this, Simon Epstein chose the year 1930, three years before Hitler took power, to establish a global view of Judaism, country by country. Basing his work on community archives and on newspapers published in Yiddish and in the languages of key countries, Simon Epstein shows that in 1930 Jews clearly reconciled their Jewish identity with their citizenship. He also shows all the efforts that a wide range of communities and consistorial organisations made to help Jews, to warn them of danger, obtain grants for them, etc.
Why then the great rout in 1939? Simply because they didn’t have the means to fight against the adversary of Nazi Germany, against a background in which the Western world was not in the least disposed to help them.