Vous êtes ici
J'ai nom sans bruit
Collection : 
Parution : 
25/08/2004
216 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234057050
Prix: 
17.75 €

J'ai nom sans bruit

  À bout de ressources, après plusieurs mois passés dans la rue, Marie part vivre à la campagne. Elle laisse à Paris sa fille de cinq ans, Nisa, placée dans une institution. Depuis la mort de son mari, elle vit dans le chagrin et la solitude. Elle était poète, elle n’écrit plus. La poésie ne lui était d’aucun secours. Isolée dans une petite maison, elle ne pense qu’à récupérer sa fille. Elle va vivre une ultime épreuve, la perte des mots. Elle ne sait plus parler, ne peut plus s’exprimer. Son désarroi lui a ôté ce qu’elle avait de plus précieux.   L’écriture limpide et élégante d’Isabelle Jarry, son regard aigu et sensible sur les êtres et la nature est un des charmes de ce beau roman qui traite de la perte d’un être aimé et de ce qui donne son sens à la vie. Mais ce livre est aussi la critique d’une société où le lien social s’est délité, où la création est en danger, où le sens se dilue et l’espoir s’amenuise. Marie a dédié sa vie à l’art et refuse la tyrannie de l’argent. C’est une rebelle. Elle choisit l’inconfort et la rigueur plutôt que de se laisser corrompre. Ce personnage lumineux possède une pureté qui nous touche, une sagesse qui a la force de l’universel.    

Having lost all her goods and having spent several terrible weeks on the streets of Paris, Marie decides to escape to the countryside. Leaving Paris, means also to leave Nisa, her little girl who has been put in a childrens’ home. Since her husbands’ death, Marie has lived in grief and solitude, being unable to look after her child and incapable to go on as before…before, she has been a poet and has been writing.
Marie finds herself in a small isolated house and this is where she will live through the most terrible loss of all: the loss of speech. Words have left her, she can not express herself any more and falls into mutism. From that moment on, she knows what she has to do: get back her little daughter…

Isabelle Jarry is the author of L’homme de la passerelle (prix du Premier roman, Seuil, 1992), L’Archange perdu (Mercure de France, 1994), Le jardin Yamata (Stock, 1999), George Orwell, cent ans d’anticipation (Stock, 2003) and a non-fiction work about Theodore Monod.