Vous êtes ici
LES LIBRAIRES ONT AIMÉ

- LE BUREAU DES JARDINS ET DES ÉTANGS

« Voyage sensuel et olfactif dans un Japon traditionnel d'un autre millénaire. SUBLIME. »

 

Nathalie, Librairie Doucet, Le Mans

 

« Entre réalité et imaginaire, presque un conte, poésie, sensualité... Un livre parfumé. » 

 

Myriam, M'Lire, Anjou

 

 

« Sous la plume de D. Decoin, l'Empire du Japon du XIIème siècle prend vie et s'anime avec poésie et beauté. Rien de tel pour se dépayser et oublier ses petits soucis ! » 

 

Furet du Nord Lille

 

« Ce bijou de raffinement érotique vous initiera aux subtilités d'un Japon impérial entiché de rites cruels et de croyances fabuleuses. Dans le sillage de la jeune veuve chargée d'acheminer ses précieuses carpes jusqu'aux étangs sacrés de la cité impériale, pénétrez un monde flottant entre soie et fange... » 

 

Laeticia, Fnac Marseille

 

« Il aura fallu une dizaine d’année à Didier Decoin (prix Goncourt en 1977 pour son roman John l’Enfer, Points) pour écrire ce magnifique roman sur le Japon, un japon médiéval méconnu. Le lecteur va le découvrir, à travers le périple de l’héroïne, la jeune et belle Mizuki.

Village de Shimae. Katsuko est un pêcheur de carpes réputé qui livre ses poissons à la Cité Impériale afin de peupler les étangs sacrés de l’Empereur. Lorsqu’il meurt noyé dans la rivière, sa jeune épouse, pour honorer sa mémoire, est désignée pour le remplacer. Elle qui n’a jamais quitté son village entreprend ce long voyage à travers le royaume, un périple semé d’embûches et de dangers. Didier Decoin s’est beaucoup documenté pour nous proposer une immersion totale dans ce Japon du xiie siècle, avec ses particularités, ses traditions et ses croyances. Pour parvenir jusqu’à la Cité Impériale, Mizuki va devoir faire preuve d’un grand courage, car de la réussite de sa mission dépendent l’honneur et la fortune du village : « Si elle échouait, le village tout entier serait déshonoré de n’avoir pas été capable de fournir des poissons aux temples d’Heiankyo ». Elle devra affronter orages et séismes, dieux nippons et brigands et sera même contrainte de se prostituer pour achever le terrible voyage. Mais c’est également l’occasion pour elle de faire son deuil. Tout au long du parcours, elle sera portée par le souvenir de Katsuko : « Depuis la mort de Katsuko, la jeune femme vivait dans un brouillard qui assourdissait les sons, détrempait les couleurs. Mais elle pressentait que cette opacité se dissiperait dès qu’elle prendrait la route, et qu’elle verrait alors le monde tel qu’il est en réalité, avec ses aspects positifs et ses pentes néfastes. ». À peine arrivée, elle participe à un concours de parfums auquel est présent l’Empereur lui-même, et qui a pour thème « La Demoiselle dans la brume ». Si Mizuki est une très jolie jeune femme, elle dégage aussi une odeur particulière de terre, d’eau et de nature, complètement envoûtante. Par son courage et sa détermination, Mizuki réussit à livrer les carpes au Bureau des jardins et des étangs, et ainsi redorer le blason de son défunt mari en même temps que celui de son village. Didier Decoin s’est inspiré de la civilisation japonaise et de son raffinement pour écrire ce roman subtil et passionnant. Il s’est également inspiré des dames de la cour : « En l’an mille, dans la Cité Impériale, ces dames portaient quinze épaisseurs de robes. Elles pouvaient à peine marcher et s’ennuyaient. Donc elles se sont mises à raconter des histoires. À les écrire, les peindre. En fait, c’est la naissance du roman qui s’est produit là-bas, en plein Japon isolé du reste du monde, à une époque où nous, on avait Charlemagne et où on pelait dans les châteaux ». Il a plongé dans les œuvres de grands artistes japonais afin de capter un Japon éternel et charnel favorisant l’exaltation des sens.»

 

Lu et conseillé par :

  • Bibliothèque/Médiathèque de Sarrebourg à Sarrebourg Yolande BASTIAN
  • Librairie Cultura à Carcassonne Betty TROUILLET
  • Librairie La Compagnie des livres à Vernon Nathalie CLAUDEL
  • Librairie Les Lisières à Roubaix Marianne KMIECIK
  • Librairie du Théâtre à Bourg-en-Bresse Lydie ZANNINI
  • Librairie Maupetit à Marseille Geneviève GIMENO
  • Librairie Sauramps-en-Cévennes à Alès Jean-Pierre AGASSE
  • Librairie Furet du Nord à Lille Stéphanie FONTAINE
  • Librairie Arcadie à Luçon Anne-Claire DEMY
  • Librairie La Grande Librairie à Vichy Caroline SAUVAGE
  • Librairie Cambon à Sucy-en-Brie Antoine ZINADER
  • Librairie Papyrus à La Ferté-Bernard Serge BLANCHARD
  • Librairie Ryst à Cherbourg-Octeville Sandrine BOURNOUF

 

Lien vers l'article dans PAGE

 

« Un voyage presque onirique, envoûtant et sensuel dans le Japon du XIème siècle où se mêlent raffinement et rusticité, faste et misère. Du très grand Didier Decoin. »

Lajarrige, La Baule

LES AUTEURS

Decoin
Didier Decoin