Vous êtes ici
Les rameaux noirs
Collection : 
Parution : 
23/08/2017
288 pages
Format :
140 x 215 mm
EAN : 
9782234083448
Prix: 
19.50 €

Les rameaux noirs

Lorsque son père, le poète surréaliste André Liberati est touché par une crise de délire, l’écrivain Simon Liberati s’interroge  : qu’est-ce que la création  ? Qu’est-ce que ce mouvement mystérieux de l’inspiration, en prose et en poésie  ?
Il y a deux ans, il avait publié Eva, aujourd’hui il revient à l’autobiographie, en racontant les jours merveilleux de son enfance, la présence singulière de son père, la figure muette et obsédante d’un frère mort à un an, l’expérience du feu qu’est l’écriture. Quand on est le filleul d’Aragon, et qu’on a vu de près l’amitié complexe de Breton pour son père, on sait que l’écriture est engagement et impulsion.
Un autoportrait saisissant.
THE BLACK BOUGHS
By Simon Liberati

 
When his father, the surrealist poet André Liberati, suffers a bout of delirium, the writer Simon Liberati explores his paternal inheritance. 

André Liberati chose as his son’s godfather the poet Aragon, who wrote alongside Nerval, Breton, Capote and Eliot. The author describes wonderful days from his childhood, his father’s very unusual presence, the haunting silent face of a brother who died at the age of one, the internal fire he experiences when writing. When you are Aragon’s godson, and when you’ve seen at close quarter’s the complex relationship between Breton and your father, you know that writing is about commitment and drive. What is creativity? What is the mysterious process of inspiration, in prose and poetry? A captivating self-portrait.


Simon Liberati is the author of five books, including Anthologie des apparitions  (2004) and  Jayne Mansfield 1967, winner of the 2011 Prix Femina. In 2015, Stock published his Eva which sold 30,000 copies in hardcover.

LES ACTUALITÉS DE CE LIVRE

- 17 septembre : Bibliothèques idéales de Strasbourg, à l'Aubette, à 17h, en présence d'Eva Ionesco et Christophe Honoré...Lire

« Un texte éblouissant, hautement méditatif et d’une admirable profondeur. » Télérama

 

« Une réflexion très personnelle, envoûtante, sur les ressorts de l’écriture. » Les Inrocks

 

« ...Lire