Vous êtes ici
L'identité malheureuse

Contact presse : Solveig de Plunkett

Libraires et Salons : Anne-Marie de Sousa

Collection : 
Parution : 
09/10/2013
240 pages
Format :
138 x 215 mm
EAN : 
9782234073364
Prix: 
19.50 €

L'identité malheureuse

L’immigration qui contribue et contribuera toujours davantage au peuplement du Vieux Monde renvoie les nations européennes et l’Europe elle-même à la question de leur identité. Les individus cosmopolites que nous étions spontanément font, sous le choc de l’altérité, la découverte de leur être. Découverte précieuse, découverte périlleuse : il nous faut combattre la tentation ethnocentrique de persécuter les différences et de nous ériger en modèle idéal, sans pour autant succomber à la tentation pénitentielle de nous déprendre de nous-mêmes pour expier nos fautes. La bonne conscience nous est interdite mais il y a des limites à la mauvaise conscience. Notre héritage, qui ne fait certes pas de nous des êtres supérieurs, mérite d’être préservé, entretenu et transmis aussi bien aux autochtones qu’aux nouveaux arrivants. Reste à savoir, dans un monde qui remplace l’art de lire par l’interconnexion permanente et qui proscrit l’élitisme culturel au nom de l’égalité, s’il est encore possible d’hériter et de transmettre.

A. F.

 

UNFORTUNATE IDENTITY

 

Rights sold to Brazil (Bertrand), Italy (Ugo Guanda), the Netherlands (De Bezige Bij Antwerpen), Norway (Document) and Spain (Alianza)

 

Alain Finkielkraut pursues his impassioned confrontation with modern life. Tackling questions of national identity, immigration, secularity, schooling, lifestyle, customs and inequalities between different civilisations, his thoughts break with right-thinking received ideas but carve out their own original path. No contemporary idols, fashionable terms or ways of thinking influence him or blind him to the raw facts: the fact that societies are disintegrating because of a process of disidentification and an obsession with all things new. The whirlwind we find ourselves in and our slavish youth culture hold no weight for him, and yet he does side with all things modern and he adheres to enlightened rather than counter-revolutionary thinking. He speaks to the modern world as a modern man, and what he says is: stop blinding yourselves.

 

Alain Finkielkraut is a professor of general culture at the École polytechnique, and he presents Répliques for France Culture. Stock recently published his Un coeur intelligent (2009) and Et si l’amour durait (2011). His confrontation with all things modern spawned a book published by éditions Ellipses in 2005: Nous autres, modernes.