Un roman d'Allemagne

Un roman d'Allemagne
Un roman d'Allemagne
Parution : 
26/10/2016
Collection : 
Essais - Documents
A GERMAN NOVEL

“I’m still living with a scar, a wound, a gaping hole which goes by the name of Germany. I know I’ll never have finished with Germany and Germany will never have finished with me,” Régine Robin admits.
 
In this captivating hybrid book the author combines autobiographical fragments, meanderings, reflections and analysis. Along the way, she meets people, invents lives for herself and sometimes comes across characters who seem to have stepped out of novels to share in her journey. Such as Nelly the bookseller whom she meets in Mayence and whose disturbing story reads like something by Christa Wolf.
We follow her through flea markets, looking for faded postcards that so often trigger micro-fictions. With her – and a few ghosts – we travel between past and present, between Berlin before the fall of the wall and the Berlin of today, going from one commemoration to another. She carves out a melancholic path for us through the literary works of the old GDR and this memoir of an East German Jew confronted with all the tragedies of the Twentieth Century. On this poignant peregrination, Régine Robin saves memories from lost hope.
 
 
The historian, sociologist and writer Régine Robin is the author of some twenty books including several novels. Stock published her Berlin chantiers (2001, Grand prix du livre de Montréal), La mémoire saturée (2003), Mégapolis (2009) and Le mal de Paris (2014, prix Paris se livre).
 
  « Je vis toujours avec une fêlure, une blessure, une béance qui a pour nom l’Allemagne. Je sais que je n’en aurai jamais fini avec l’Allemagne et que l’Allemagne n’en aura jamais fini avec moi. », confie Régine Robin.
 Dans ce livre hybride et envoûtant, elle mêle fragments autobiographiques, déambulations, réflexions, rêveries et analyses. Chemin faisant, elle fait des rencontres, s’invente des vies et croise parfois des personnages sortis d’un roman pour trinquer avec elle. Telle Nelly la libraire rencontrée à Mayence, dont le récit troublant évoque celui d’un ouvrage de Christa Wolf.
  Nous la suivons dans les marchés aux puces, à la recherche de cartes postales fanées qui sont souvent l’amorce de micro-fictions. En sa compagnie et celle de quelques fantômes, nous voyageons entre passé et présent, entre le Berlin d’avant la chute du Mur et celui d’aujourd’hui, marchant d’une commémoration à l’autre. Elle nous fraie un parcours mélancolique à travers les oeuvres littéraires des écrivains de l’ancienne RDA et dans cette mémoire juive est-allemande confrontée à toutes les tragédies du XXe siècle.
  Dans cette balade poignante, Régine Robin sauve le souvenir des espoirs perdus.
296 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234077904
Prix : 
19.00 €

L'auteur

Régine Robin

Robin
Historienne, sociologue et écrivain, Régine Robin est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont plusieurs romans.Elle a publié, chez Stock, Berlin chantiers (2001, Grand Prix du livre de Montréal), La mémoire satur...