Les guerres de mon père

Les guerres de mon père
Les guerres de mon père
Parution : 
03/01/2018
Collection : 
La Bleue
Colombe Schneck’s  father went through the wars of the XXth century: this is the love song of a daughter, celebrating his moral legacy.
 
This account tells the story of a generous and smiling man, who held his head high, although he had lived through several wars before the age of 30. During WWII, he and his family narrowly escaped the Nazis. He then lost his father in tragic circumstances. Later, he took part in the Algerian war where he learned that one is always  “someone else’s Jew”.
For three years, Colombe Schneck led the investigation. Her rigorous work of archives revealed the complicity of the French administration in the denunciation of the Jews. But above all, she discovered what her father’s dignity was hiding: the violence, the exile, the destruction and even the shame. And she understood that his unconcerned elegance and seduction were a form of survival and resistance.
When the reader closes the book, life can begin.
« Quand j’évoque mon père devant ses proches, bientôt trente ans après sa mort, ils sourient toujours, un sourire reconnaissant pour sa générosité. Il répétait, il ne faut laisser que des bons souvenirs. Il disait aussi, on ne parle pas des choses qui fâchent. À le voir vivre, on ne pouvait rien deviner des guerres qu’il avait traversées. J’ai découvert ce qu’il cachait, la violence, l’exil, les destructions et la honte, j’ai compris que sa manière d’être était un état de survie et de résistance.
Quand je regarde cette photo en couverture de ce livre, moi à l’âge de deux ans sur les épaules de mon père, je vois l’arrogance de mon regard d’enfant, son amour était immortel. Sa mort à la sortie de l’adolescence m’a laissée dans un état
de grande solitude. En écrivant, en enquêtant dans les archives, pour comprendre
ce que mon père fuyait, je me suis avouée, pour la première fois, que nous n’étions pas coupables de nos errances en tout genre et que, peut-être, je pouvais accepter d’être aimée. »
306 pages
Format :
140 x 215 mm
EAN : 
9782234081833
Prix : 
20.50 €

L'auteur

Colombe Schneck

Schneck
Écrivain, Colombe Schneck a notamment publié, chez Stock, L’Increvable Monsieur Schneck (2006), Val de Grâce (2008), Une femme célèbre (2010) et, aux Éditions Grasset, La Réparation, traduit dans plusieurs pays...