Vous êtes ici
Mauvaise fille
Collection : 
Parution : 
16/09/2009
208 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234058644
Prix: 
16.75 €

Mauvaise fille

Le troisième roman de Justine Lévy aurait pu s’appeler La Concordance des temps. Tandis que Louise va mettre au monde son premier enfant, Alice, sa mère, se meurt. Elle aurait pu choisir un autre titre encore : Une fille à l’endroit, une mère à l’envers. Quand Louise va annoncer la naissance prochaine de sa fille Angèle à sa mère, recluse dans une chambre d’hôpital, l’impossible Alice se montre catégorique et lui affirme qu’elle se trompe. Une petite fille ne peut pas être enceinte. Pour Alice, Louise n’a pas grandi. Elle est le fruit d’un amour de jeunesse qui n’aura pas duré mais dont le père de Louise lui-même ne s’est sans doute jamais consolé. Si Louise a grandi, Alice n’est plus aimée. 
Quand, après la disparition de sa mère, Louise retrouve son répertoire, elle comprend peu à peu qu’hormis les souvenirs indélébiles, ce carnet confus et sentimental est la seule chose qui va lui rester. À elle de recomposer la vie fracassée de cette femme au moment où elle doit envisager le présent et l’avenir de sa petite Angèle.

On reconnaîtra au fil des pages les personnages qui sont familiers aux centaines de milliers de lecteurs de Rien de grave. Louise, la narratrice, sa mère, Pablo, son amoureux, et ce père qui, même en décalage horaire, semble être toujours présent, prêt à tenter de réparer l’irréparable. 
Mauvaise fille, vraiment ? À son habitude, Justine Lévy ne s’est pas donné le beau rôle. Toujours sur le fil délicat de la tragi-comédie, elle impose un style, un univers et, dans une incorrection salutaire, confirme ici qu’elle est l’une des meilleures romancières d’aujourd’hui.

Right sold to:

Justine Lévy’s third novel could have been called A Question of Timing. As Louise is about to give birth to her first child, her mother Alice dies. She could have chosen yet another title: Back to Front Daughter, Inside Out Mother. When Louise goes to announce the imminent birth of her daughter Angèle to her mother, who is holed up in a hospital room, the impossible Alice is completely determined she is wrong. A little girl can’t be pregnant. As far as Alice is concerned, Louise has never grown up. She is the result of a childhood romance which didn’t last long but from which even Louise’s father probably never recovered. If Louise grows up, then Alice will no longer be loved.
Not long after her mother’s death, Louise finds her notebook and realises that, apart from indelible memories, this jumbled sentimental diary is the only thing she has left. It is up to her to piece together this woman ’s fractured life just when she is picturing the future for her little Angèle.
As these pages unfold, the hundreds of thousands of readers who enjoyed Rien de grave will recognise some of the characters. A bad daughter… really? As usual, Justine Lévy does not cast herself in a good role. Still treading the shaky tightrope of tragi-comedy and with a welcome dose of impropriety, she creates her own style, her own world.

Mauvaise fille / A Bad Daughter is Justine Lévy’s third novel after Le Rendez-vous (Plon, 1995) and Rien de grave (Stock, 2004).