Vous êtes ici
ON EN PARLE

- MON PÈRE, MA MÈRE ET SHEILA

"Une pépite. Il faut lire le premier roman d'Éric Romand." Elle.fr

 

"Sincérité, pudeur et émotion." Livres Hebdo

 

"Le style est sobre, épuré et toute sa force est justement là." France Culture

 

« Fin, drôle, et terriblement nostalgique : une gourmandise ! » Madame Figaro Pocket

"J'ai adoré ce livre. Y'a tout." Yann Moix 
Eric Romand, accompagné de Sheila, était sur le plateau d'On n'est pas couché : https://www.youtube.com/watch?v=z4MMACoSCFE&feature=youtu.be
 

« Une très jolie surprise, ce genre de petite gâterie qui se lit d'une traite, qui nous fait formidablement voyager dans le temps comme au cœur d'une personne dont le parcours sensible parlera à beaucoup de monde. »
Pierre Darracq, Blog Sansconnivence

 

« Pour le lecteur, c’est une alternance de sentiments contraires qui rend la lecture passionnante.

Un très court récit qui m’a subjugué par sa simplicité. »
Valérie Beauvois, Netgalley

 

« C'est bien écrit et j'ai beaucoup aimé cet ouvrage, que je recommande chaudement.

J'ai aimé l'écriture, et certains de ses souvenirs m'ont fait sourire, me faisant penser aux miens : le fameux mange-disque orange que tous les enfants de notre époque voulait (le mien était orange, pas rouge mais je suis sure que c'est le même :) , ou encore l'horrible sous-pull en nylon que tous les gamins des années 1970 ont eu !

C'est frais, sympathique, court, et j'ai passé un très bon moment :) »
Laurence Lima, libraire, avis Netgalley

 

 « J'ai été emportée par ce roman, lu en un temps record et d'un seul trait. Un roman nostalgique, doux  avec de l'humour et beaucoup de tendresse. Chacun retrouvera une partie de sa jeunesse dans ce roman... à lire et à partager. »
Samantha Fleury, libraire Cultura

 

« C'est un récit sensible, tout en finesse et empli d'avenir. Une belle découverte d'un auteur que je vais suivre. »
Sophie, Blog carnetslecturesophie772

 

« Très incisif, percutant. Émouvant. Ces instantanées de vie m'ont beaucoup émue. C'est un roman court mais fort. »
Karine Fléjo, Blog Les chroniques de Koryfée

 

Les libraires du réseau PAGE des Libraires ont aimé :

 

Éric Romand nous raconte son enfance et son adolescence dans la banlieue lyonnaise où l’élément majeur de cette période fut la découverte de son homosexualité et l’annonce au sein de sa famille de cette homosexualité, avec les conséquences qui en ont découlé. On est dans les années 1970-1980. La mère est issue d’une famille conformiste avec à la tête un père phallocrate. Il a consenti de mauvaise grâce au mariage de sa fille mais n’a jamais apprécié son gendre et sa famille. Le père d’Éric aime les femmes, le foot et les voitures. Sa mère, tout d’abord résignée, finira plus tard par demander le divorce. Enfant, Éric est fan de Sheila et de ses robes. Il rêve d’avoir sa silhouette. Mais ce n’est pas facile pour le jeune garçon de penser féminin dans cette époque grégaire, avec des parents qui ne peuvent pas comprendre. Dans son roman, Éric restitue ses souvenirs, entre humour et tristesse. Il rend le décor de ces années avec une grande précision. Tout est vintage. Un texte touchant.

FRANÇOISE GAUCHER, Librairie Le Coin des livres, Davézieux

 

Lu et conseillé par :

Librairie Mots et images à Guingamp • Laetitia TOINEN

Bibliothèque/Médiathèque du Parchamp à Boulogne-Billancourt • Hélène MENAND

Librairie Hirigoyen à Bayonne • Valérie BRILAND

Librairie Le Bateau Livre à Lille • Virginie LANNOY

Librairie Le Passeur de l'Isle à L'Isle-sur-la-Sorgue • Maria FERRAGU

Librairie Page 5 à Bruz • Frédéric LEPLAT

Librairie Le Coin des livres à Davézieux • Françoise GAUCHER

Librairie Majuscule-Birmann à Thonon-les-Bains • Marc RAUSCHER

LES AUTEURS

Romand
Eric Romand