Vous êtes ici
Nos étoiles ont filé
Parution : 
29/09/2010
396 pages
Format :
130 x 185 mm
EAN : 
9782234065062
Prix: 
19.30 €

Nos étoiles ont filé

Ça ne devrait pas être de la littérature, ça ne devrait même pas être un livre. Mais comme tout cela n’aurait pas dû arriver, un texte a été écrit, des lettres adressées à deux petites filles, deux étoiles filantes, aujourd’hui et depuis bientôt deux ans disparues.
Fait divers atroce, disent les médias. Il n’y a pas de hiérarchie dans le malheur et, pourtant, en ce matin d’août 2008, la France entière se réveille sous le choc de la mort par incendie de deux enfants, moins de quatre ans à elles deux. On ne fait pas de livre avec ça, répétons-le, sauf si peu à peu le seul moyen de continuer à vivre consiste, grâce à des lettres d’une mère destinées à ses deux merveilles, à les réincarner jour après jour, à les faire précisément revivre. 
Ce livre hors norme et hors catégorie est avant tout un livre d’amour pour ces deux princesses envolées, et pour leur père aimant, présent, auquel on va s’attacher page après page afin de comprendre l’incompréhensible : comment la force de ce couple aussi pur permet de se sauver. 
Nos étoiles ont filé est un livre qui évite pathos et complaisance, qui hésite parfois entre rires et larmes, qui se distingue par son aspect unique, sinon ludique, et sa très saine incorrection. Pendant son écriture, un petit garçon est né du même amour. Le texte, cela n’étonnera personne, lui est dédié. Si la littérature ne sert à rien, elle aura au moins servi à cela.

Rights sold to : Italy ( Arnoldo Mondadori Editore)

It shouldn’t be literature; it shouldn’t even be a book. But, as it shouldn’t have happened, a text has been written, letters addressed to two little girls, two shooting stars, gone for nearly two years now.
A terrible incident, the media calls it. There is no hierarchy in pain and yet, that morning in August 2008, the whole of France woke to the shock of two children, both below the age of four, being burned to death.
You don’t make a book out of that sort of thing, let’s reiterate that… unless, over time, it turns out that the only way to carry on living is these letters, a mother’s letters to her two marvels, reincarnating them day after day, bringing them back to life, in fact.
This unusual, unclassifiable book is first and foremost a book of love for these two vanished princesses, and for their loving, ever-present father, endearing himself to the reader through the pages as we try to understand the incomprehensible: how this couple’s strength managed to save them.
Shooting Stars avoids pathos and self-indulgence, sometimes teetering between laughter and tears, it stands out thanks to its unique, almost playful qualities and its healthy edge of impropriety. During the writing process, a baby boy was born of the same love. The text
– and this will surprise no one – is dedicated to him. Literature may achieve nothing, but it has at least achieved this.

Anne-Marie Revol was born in 1973 and is a journalist. She has worked as a freelancer for France Inter and France Info (1995-1996), a reporter for Figaro (1996-2001) and editor in chief for morning news on RMC (2001-2003). Since 2003, she has covered issues relating to society for C’est au Programme on France 2.