Vous êtes ici

- PLAY BOY

« La sensation forte de la rentrée. » ELLE


« Incandescent. Une fureur, un nihilisme, un splendide désespoir. »  Madame Figaro


« Du cru, du brut, du cul. De l’humour aussi. » Elisabeth Philippe, L'Obs
 

« Ça va vite, c'est sexe et ça s'évite les complaisances. » Luc Le Vaillant, Libération

 

« Comme un massacre à la tronçonneuse dans une fiche Wikipedia, Play boy déclare la guerre autant à une famille (je vous hais) qu'à un genre à part dont Constance D. refuse qu'il soit enfermé dans une seule cage : quarantenaire, avocate, divorcée, mère, lesbienne. (...) Bref, ça swingue hard-rock dans la famille Debré si l'on pioche la Constance. Bonne pioche, car la méchante fille a du style, qui envoie promener les afféteries (elle dirait "les enculeries") pour se ruer sur un laconisme tragi-comique plus perforant qu'une balle dans la tête,et plus performant qu'un coup de pied au cul. » Gérard Lefort, Les Inrocks

 

« Un témoignage fort et sans ambages. » Marianne Payot, L'Express

France Inter, la personnalité de la semaine, samedi 13 janvier : 
 

 

Revoir Constance Debré dans l'émission On n'est pas couché du samedi 13 janvier : 

LES AUTEURS

Constance Debré