Ce jour-là, j'ai commencé à détester les terroristes

Ce jour-là, j'ai commencé à détester les terroristes
Ce jour-là, j'ai commencé à détester les terroristes
Parution : 
29/04/2015
Collection : 
Essais - Documents
THAT WAS THE DAY I STARTED HATING TERRORISTS

 

“This book features the words of school students following the terror attacks at Charlie Hebdo and Hyper Cacher; it explores their reactions and tries to understand who this young generation are.

The week of the 26th January I asked my classes of 12- to 14-year-olds to re-examine in writing the events of the 7th, 8th and 9th of January. I handed out blank sheets of paper, saying they needn’t put their names on them so they felt free to write. My aim: to glean spontaneous opinions and thoughts that weren’t channelled, encouraged or influenced by an adult’s. I felt that immediately after the event, I’d get a real cross-section, disparities in their reactions. Involvement versus nonchalance. Collective conscience versus individualism.”

 

Cypora Petitjean-Cerf was born in 1974. Her first book L’école de la dernière chance, un an en classe-relais was published in 2005, and she is the author of four novels, Le musée de la Sirène, Le corps de Liane, Le Film and La belle année, all published by Stock.

J’enseigne les lettres depuis douze ans dans un collège du Val-de-Marne. C’est dans cette même banlieue, à ent mètres du collège, qu’Amedy Coulibaly abandonna sa voiture le 8 janvier 2015, entraînant le bouclage de tout le quartier et de notre établissement.
Ce livre contient des paroles d’élèves au lendemain des attentats survenus à Charlie Hebdo et à l’Hyper Cacher, explore leurs réactions et tente de comprendre qui est cette jeunesse.
La semaine du 26 janvier, je propose en effet à mes élèves de 4e et de 3e de revenir par écrit sur les événements des 7, 8 et 9 janvier. Je leur distribue des feuilles blanches sur lesquelles ils sont dispensés d’écrire leur nom afin de se sentir libres. Mon souhait : recueillir des opinions spontanées, une pensée qui ne soit ni encadrée, ni dirigée, ni teintée par celle de l’adulte. Au lendemain des événements, c’est là que réside à mon sens la vraie mixité : dans la disparité des réactions. Engagement versus nonchalance. Conscience collective versus individualisme. »

C. P.-C.

144 pages
Format :
120 x 185 mm
EAN : 
9782234080270
Prix : 
13.00 €

L'auteur

Cypora Petitjean-Cerf

Petitjean-Cerf
Cypora Petitjean-Cerf enseigne les lettres au collège depuis
quinze ans. Elle est l’auteur de L’École de la dernière chance
(Stock, 2005), un témoignage sur les classes-relais, structures
pédagogiques destin...