En s'agenouillant

En s'agenouillant
En s'agenouillant
Parution : 
21/09/2011
Collection : 
La Bleue

As We Kneel

This marks Marie Billetdoux’s return to the novel, and one that courses with the sap and fevered activity of youth, the youth of the early 1950s, thirsty for poetry, for literature, in an unrecognisable Paris in the heart of the Latin Quarter whose name and magic and smell have been almost forgotten. Jean La Haut is twenty-one, Lim Houang-Ho, twenty. The Sorbonne, friendships, rue d'Ulm, garret rooms, pitchers of water at the ends of corridors, notes slipped under doors, love, Roman Catholicism, Valéry, Mallarmé, incense, France, old ladies, the countryside…, and, in the pit of everyone’s stomach, a constant fear they are wasting their lives! We are in the realms of both the everyday and the tragic. If anyone says that, after the considerable impact and repercussions of C’est encore moi qui vous écris, Marie Billetdoux has taken on the wild and extraordinary challenge of responding in novel form to her “monster work”, then they are right.

Marie Billetdoux, writing as Raphaële Billetdoux, is most notably the author of Prends garde à la douceur des choses (1976 Prix Interallié), Mes nuits sont plus belles que vos jours (1985 Prix Renaudot) and Chère Madame ma fille cadette (1997). In 2006 she first published under the name Marie Un peu de désir, sinon je meurs followed by C’est fou, une fille (2007) and C’est encore moi qui vous écris, published by Stock in 2010.

C’est le retour au roman de Marie Billetdoux, un roman où courent la sève et la fièvre de la jeunesse, une jeunesse du début des années 50, assoiffée de poésie, de littérature, dans un Paris méconnaissable au cœur de ce Quartier latin dont on a presque oublié le nom, la magie, le parfum. Jean La Haut, 21 ans, Lim Houang-Ho, 20 ans, Sorbonne, rue d’Ulm, amitiés, chambres de bonne, fontaine au bout du couloir, mots sous la porte, l’amour, le catholicisme, Paul Valéry, Mallarmé, l’encens, la France, les vieilles dames, la campagne, l’attente de l’avenir… et chez tous, sans cesse, la peur au ventre de manquer sa vie ! 
Si vous entendez dire qu’après la publication de C’est encore moi qui vous écris Marie Billetdoux a tenté le pari fou, incroyable, d’une réplique romanesque de son œuvre monstre, croyez-le, c’est vrai.
368 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234070936
Prix : 
20.30 €

L'auteur

Marie Billetdoux

Billetdoux
Marie Billetdoux est l’auteur, notamment, sous le nom de Raphaële Billetdoux, de Prends garde à la douceur des choses (prix Interallié 1976), Mes nuits sont plus belles que vos jours (prix Renaudot 1985), Chère Madame ma fille cadette (1997). Elle publie en 2006,...