Le Fils de l'homme invisible

Le Fils de l'homme invisible
Le Fils de l'homme invisible
Parution : 
08/11/2006
Collection : 
La Bleue

“My name is François Berléand; I am almost eleven; I never speak unless asked by an adult; I eat everything though I harbour no great passion for grated carrots, endives and spinach. […] And I am the invisible man’s son.”
One winter evening in the Berléand family, François’ father, who had probably been a bit immoderate with the vodka, declared: “Anyway. You are the son of the invisible man.” Nobody laughed around the table, and nobody contradicted him. This was the beginning of the ruin of François’ childhood and adolescence, as he became befuddled and progressively more destabilised by a bogus secret that was nothing more than a bad joke.
At the beginning, it is rather amusing to be the son of the invisible man. But as soon as you start believing in it, it becomes frightening, poignant, and tragic. Thus, little François’ formative years unravel in this atmosphere of tragi-comedy where, inexorably, his child’s fear grows: he is different, probably not normal, maybe he is kind of brain damaged? Maybe his parents hid this from him to protect him?
For years, interview after interview, François Berléand recounted his strange story, until he had gained enough distance to write it down.

François Berléand was born in Paris in 1952. A leading French actor, he has played in films such as Ma petite entreprise (for which he was awarded the César of the best second role in 2000), Mon idole and Les Choristes.

« Je m'appelle François Berléand, j'ai presque onze ans, je ne prends pas la parole sans y avoir été invité par un adulte, je mange de tout, mais je n'ai pas une grande passion pour les carottes râpées, les endives et les épinards. Je ne pose pas spécialement de problèmes. Dans ma chambre j'ai un piano, une radio, un bureau et une grande armoire en teck. Et je suis le fils de l'homme invisible. »

Un soir d'hiver, dans la famille Berléand, le père de François, qui a sans doute abusé de la vodka, déclare à son fils : « De toute façon, toi, tu es le fils de l'homme invisible. » Cela ne fait rire personne autour de la table, et personne ne vient démentir le père de François. C'est le début d'une singulière et terrible histoire d'enfance et d'adolescence, chahutée tout d'abord, puis brisée peu à peu par ce faux secret qui n'est qu'une mauvaise blague.

Au début, c'est très amusant d'être le fils de l'homme invisible, mais, dès lors qu'on se met à y croire, cela peut devenir angoissant, poignant, tragique. Ainsi les années de lycée du petit François se déroulent-elles dans ce climat tragi-comique où, inexorablement, la peur de l'enfant s'installe : il est différent des autres, sûrement pas très normal, peut-être mongolien. Ses parents le lui ont toujours caché pour ne pas lui faire de la peine.

Voilà des années que, d'interview en interview, François Berléand raconte sa drôle d'histoire. Il aura attendu le temps et le recul nécessaires pour l'écrire enfin.
216 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234058033
Prix : 
17.25 €

L'auteur

François Berléand

Berléand
François Berléand est né en 1952 à Paris. Il a joué dans des films comme Le Complexe du kangourou, ou Ma petite entreprise (César du meilleur second rôle en 2000), Mon idole, ou encore Les Choristes.