Littérature française

« Au moment de rejoindre la maison Stock, et quittant une autre belle maison de littérature, j’ai pensé : quelle en est la couleur, quel en est le visage ? Et c’est bien sûr la Bleue qui m’est apparue, avec sa sobriété, son élégance, et le choix fait uniquement en France d’une seule couleur pour désigner toute une famille d’auteurs. Et quelle famille ! Des voyageurs, des sédentaires, des imaginatifs, de l’autofiction, du réalisme, de la brutalité, de la douceur, des hommes, des femmes.
Tout un mélange qui a donné une partie importante du paysage littéraire français d’aujourd’hui.
Jean-Marc Roberts disait qu’il aimait publier des gens différents, des auteurs qui ne sont pas tous les mêmes. Il avait mille fois raison. Sous la Bleue, ce sont des voix multiples. Je pense que c’est important d’entendre une voix singulière, une différence, un propos venu d’ailleurs (de n’importe quel endroit, de l’Afrique à l’Asie, du Nord au Sud), une vision du monde. C’est rare, c’est précieux. Notre métier consiste à aider cette diversité.
Quand je lis un manuscrit, qu’il s’impose à moi, c’est aussi cette voix que j’entends. J’oublie tout, parfois le bruit du monde s’assourdit. La lecture est une activité asociale, un « vice impuni ». Puis, seulement après, l’éditeur revient, il pense commerce, promotion, succès, et je me dis, allons-y. Et puis on le passe à d’autres, à une équipe, à des libraires, à des lecteurs, on le partage, on le soutient, et si on réussit, cette voix est devenue un concert. Une harmonie. J’espère de tout cœur partager bientôt ces moments avec vous. »

Manuel Carcassonne

Collections

« Apprendre à lire a été, pour moi, une des choses les plus faciles et les plus diffi ciles. Cela s’est passé très vite, en quelques...
COMMENT J'AI APPRIS A LIRE
« Il y a des histoires qui sont des déclarations de guerre. Voilà pourquoi, moi, Jeanne, je me suis tue. J’ai préféré attendre que le...
La Fabrique des mots
VIe siècle de notre ère. L’empire romain d’Occident s’est effondré, laissant place aux instables royaumes « barbares »...
L ECRITURE DU MONDE TOME 1
«Sous un soleil de plomb, j’entrevois l’embarcation. La concurrence est rude. Long d’une petite soixantaine de mètres,...
MA VIE CHEZ LES MILLIARDAIRES RUSSES
Un amour entravé reste un amour, rien ne peut en venir à bout. De là où tu es, je sais que tu es d’accord avec moi puisque c’...
DE LA OU TU ES
« C’est l’année Marilyn Monroe. 36 ans de vie, 50 ans de mort, qui seront célébrés, au cours des mois à venir, par des ouvrages...
Monroerama
« Le 11 mars 2011, lorsque je suis revenue dans ma maison des champs, j’ai découvert que des cambrioleurs étaient passés et qu’...
LA CHAIR DU TEMPS
Les idées les plus saugrenues sont souvent les plus savoureuses. Ainsi, à force de s’entendre parodié sinon pastiché par son ami...
Petit lexique du petit
Ça ne devrait pas être de la littérature, ça ne devrait même pas être un livre. Mais comme tout cela n’aurait pas dû arriver, un...
Nos étoiles ont filé
« Qu’ils s’appellent Hitler, Capone ou Dillinger, petits ils écoutaient leur mère… Ils ont fait leur chemin dans les...
La jeunesse mélancolique et très désabusée d'Adolf Hitler
À 42 ans, on n’écrit pas ses mémoires. Cela tombe bien, Le soleil me trace la route , le premier livre de Sandrine Bonnaire, est tout...
Le soleil me trace la route
Scénario, storyboard, continuité dialoguée, roman ? Mr Nobody est un peu tout cela à la fois. C’est en vérité le premier livre de...
MR.NOBODY

Pages

Pages