Littérature française

« Au moment de rejoindre la maison Stock, et quittant une autre belle maison de littérature, j’ai pensé : quelle en est la couleur, quel en est le visage ? Et c’est bien sûr la Bleue qui m’est apparue, avec sa sobriété, son élégance, et le choix fait uniquement en France d’une seule couleur pour désigner toute une famille d’auteurs. Et quelle famille ! Des voyageurs, des sédentaires, des imaginatifs, de l’autofiction, du réalisme, de la brutalité, de la douceur, des hommes, des femmes.
Tout un mélange qui a donné une partie importante du paysage littéraire français d’aujourd’hui.
Jean-Marc Roberts disait qu’il aimait publier des gens différents, des auteurs qui ne sont pas tous les mêmes. Il avait mille fois raison. Sous la Bleue, ce sont des voix multiples. Je pense que c’est important d’entendre une voix singulière, une différence, un propos venu d’ailleurs (de n’importe quel endroit, de l’Afrique à l’Asie, du Nord au Sud), une vision du monde. C’est rare, c’est précieux. Notre métier consiste à aider cette diversité.
Quand je lis un manuscrit, qu’il s’impose à moi, c’est aussi cette voix que j’entends. J’oublie tout, parfois le bruit du monde s’assourdit. La lecture est une activité asociale, un « vice impuni ». Puis, seulement après, l’éditeur revient, il pense commerce, promotion, succès, et je me dis, allons-y. Et puis on le passe à d’autres, à une équipe, à des libraires, à des lecteurs, on le partage, on le soutient, et si on réussit, cette voix est devenue un concert. Une harmonie. J’espère de tout cœur partager bientôt ces moments avec vous. »

Manuel Carcassonne

Collections

Ce coffret magnifiquement illustré par Monste Bernal contient les quatre titres de l’épopée d’Erik Orsenna sur la langue...
Coffret La grammaire 4 tomes
Après La grammaire est une chanson douce , après Les Chevaliers du Subjonctif , après La révolte des accents , Erik Orsenna poursuit les...
Et si on dansait ?
Nous sommes en 2025. Un jeune chercheur, Basile Archimède, découvre qu’un micro-organisme modifié est en train d’envahir le...
Contre mes seuls ennemis
Louis Brigand en avait assez des règles scientifiques, des conventions doctorales. Ce qu’il nous propose ici, c’est une vie de...
BESOIN D ILES
Le petit Jean-Louis a toutes les bonnes raisons pour aller cuire dans les marmites de l'enfer. Il a mis la Sainte Vierge dans les WC de l'...
J IRAI PAS EN ENFER
« Voici que me reviennent soudain, violemment, intensément, les deux ou trois années autour de mes vingt ans. C’est tellement loin, c...
Celui qui n'est pas venu
Si ça ne tenait qu’à lui, M. Grinberg garderait toute la journée le nez fourré dans ses notes et ses journaux. Le monde l’...
Un bonheur insoupçonnable
La trilogie de Victor Gardon : Le vert soleil de la vie, Le chevalier à l’émeraude et L’apocalypse écarlate qui a été publiée...
Le Vanetsi - Une enfance arménienne
« Il me semble souvent que j’écris des romans comme le ferait un cinéaste, et j’ai eu le sentiment très net de réaliser mon...
PETITE FABRIQUE DES REVES ET DES REALITES
1760 : la Compagnie de Jésus, objet de calomnies et de mesures de répression, craint d’être chassée de Chine où elle est présente...
Le rideau de jade
Ça aura pris cinq ans, mais nous y sommes. Après Dieu et nous seuls po uvons, après Un loup est un loup et En avant comme av ant, voici le...
Même le mal se fait bien
Le spectre de la vulgarité hante le monde. Chaque jour elle étend son pouvoir. Virus moderne, elle contamine et se répand. Médias, sexe,...
Limite vulgaire

Pages

Pages