Rentrée littéraire 2021

Rentrée littéraire 2021

RENTRÉE LITTÉRAIRE 2021


Chers amis,

« Sous les pavés, la plage. »

Cette apostrophe de mai 68 m’a toujours amusé, car j’imaginais physiquement une plage de sable blanc sous la masse du pavé.
Après ce que nous avons vécu d’enfermement et d’écrans, il est temps de revivre: notre rentrée littéraire a l’énergie et le rythme, mais elle est aussi portée par la réflexion grave et émouvante sur le temps qui passe. Je dirais qu’elle a le sourire à la fois éclatant et mélancolique de l’enfance. Elle est entre le passé et l’avenir. 

À vous de la découvrir, de la porter, de lui permettre d’accéder à ce futur si proche, et je l’espère, démasqué.

Manuel Carcassonne
Directeur général des Éditions Stock 

 

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

Abel Bac, flic solitaire et bourru, évolue dans une atmosphère étrange depuis qu’il a été suspendu...
Artifices
369. C’est le nombre de Photomatons que Jacob B’rebi a pris de lui-même entre 1973 et 1974. À quoi pouvaient bien...
Les vies de Jacob
Fausto a quarante ans, Silvia en a vingt-sept. Il est écrivain, elle est artiste-peintre. Tous deux sont à la recherche d...
La félicité du loup
C’est l’histoire d’un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s’échappent dans le vague, un enfant toujours...
S'adapter
« Qu’est-ce qui m’a poussée, jeune fille, à abandonner mes proches, ma maison, ma langue maternelle ?...
Bellissima
« Ce livre n’est pas un livre de deuil. Le deuil, c'est après. […] La vivacité du présent...
Le garçon de mon père
Un journal imaginaire de la mère d’Antonin Artaud. Sa vie, qu’elle consacre à essayer de sauver son fils,...
Son fils
« Au jeu des Sept familles, je demande la famille silence. Le grand-père secret. La grand-mère mystère. La m...
La maison des solitudes
Si l’on s’en tient aux faits, l’auteure passe la nuit du 7 au 8 mars 2020 au musée du Louvre, section des Antiques...
Comme un ciel en nous
Redécouvrir Saint Phalle ? C’est partir, avec Gwenaëlle Aubry, explorer un jardin, un ailleurs, où l’adulte...
Saint Phalle. Monter en enfance