Cara Hoffman

Hoffman

Cara Hoffman

Cara Hoffman est née et a grandi dans une petite ville du nord de l’État de New York. Elle quitte le lycée très tôt et s’envole pour Londres avec ses maigres économies, y passe trois années à écrire puis vit de petits boulots agricoles en Europe et au Moyen Orient. Elle retourne aux États-Unis dans les années 1990 et devient reporter pour un quotidien. Elle couvre la vie rurale, politique et criminelle du nord de New York. En 2000, elle reçoit un prix de la New York State Foundation for the Arts pour ses écrits sur l’esthétisme de la violence et son impact sur la jeunesse, sujet qu’elle continue d’aborder dans son premier roman So much pretty.