NINA
NINA
Parution : 
22/05/2013
Collection : 
Hors collection littérature française
Adrien is a single, forty-something Parisian with no children. He has lost all lust for life and one evening decides to commit suicide. He writes a will and a last letter to Nina, the love of his life, the only woman he loved passionately and unconditionally.
Nina and Adrien were children when they met. Memories of their summer holidays spent in Ravello sweep back over Adrien in great waves. Putting off his suicide till the following evening, then the next and the next again, he writes these memories down in his long letter to Nina which, over the course of those evenings, becomes the overwhelming declaration of love he never dared to make to the young Italian woman herself.
Adrien has always dreamed of becoming a writer. He had to wait until this final moment to have the courage to write. Exhausted but  at peace with himself, he takes a cocktail of pills and slips into a deep coma. He could never guess that his words will turn several people’s lives upside down: firstly Nina’s but also all the people in some way touched by his writing.

Simonetta Greggio and Frédéric Lenoir have created this two-handed novel as an immersion in the intransigence and simplicity of the love we look for all our lives, and that we sometimes find only at the very beginning.

 

Simonetta Greggio is Italian and writes in French. She has written five novels published by Stock, including La douceur des hommes (2005), Dolce Vita 1959-1979 (2010) and L’homme qui aimait ma femme (2012).

The philosopher and writer Frédéric Lenoir hosts a weekly show, Les Racines du ciel for France Culture. He has written some thirty books, including five novels that have been translated into twenty languages. His latest successes include: L’Ame du monde (NiL), Petit traité de vie intérieure (Plon) and La guérison du monde (Fayard).

 

Adrien est un quadragénaire parisien, célibataire et sans enfants. Il a perdu le goût de vivre et décide, un soir, de se suicider. Il écrit son testament ainsi qu’une dernière lettre destinée à Nina, la femme de sa vie, la seule qu’il ait aimée d’un amour passionné et inconditionnel. 
Nina et Adrien étaient des enfants lorsqu’ils se sont rencontrés. Les souvenirs de leurs vacances d’été passées à Ravello, le joyau de la côte amalfitaine, remontent par vagues à la mémoire de Adrien. Repoussant son suicide d’un soir, puis d’un autre et encore d’un autre, il les met par écrit dans cette longue lettre à Nina, qui devient, au fil des nuits, la bouleversante déclaration d’amour qu’il n’avait jamais osé faire à la jeune Italienne. Adrien avait toujours rêvé de devenir écrivain. Il lui aura fallu attendre cet instant ultime pour oser écrire. À bout de forces mais apaisé, il avale un mélange de médicaments et tombe dans un coma profond. Il ne se doute pas que ses mots vont bouleverser plusieurs existences : celle de Nina d’abord, mais également celle de tous ceux qui, de près ou de loin, vont être touchés par son écriture.

Simonetta Greggio et Frédéric Lenoir signent ce roman à quatre mains pour plonger dans l’absolu et la simplicité de l’amour qu’on cherche toute sa vie et qu’on ne trouve, parfois, qu’au tout début.

304 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234070219
Prix : 
22.00 €

L'auteur

Frédéric Lenoir

Philosophe, sociologue et historien des religions, Frédéric Lenoir dirige la rédaction du Monde des religions ; il produit et anime sur France Culture une émission hebdomadaire. Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, traduits dans une vingtaine de langues et vendus à...

Simonetta Greggio

Greggio
Née à Padoue en Italie, Simonetta Greggio est notamment l’auteur, chez Stock, de La Douceur des hommes, Dolce Vita 1959-1979L’Homme qui aimait ma femme et Les Nouveaux Monstres...
Black Messie
Les nouveaux monstres 1978-2014
L'homme qui aimait ma femme
Dolce Vita
Les mains nues
COL DE L'ANGE
LA DOUCEUR DES HOMMES
La couleur de l'air a changé
Sur tes cils fond la neige
Mes maisons d'écrivains
Même pas moi
Pour lui
Le cahier de recettes
L'albatros
La mer monte
À la conquête du sommeil
Avec ou sans couronne
Sept vies