Le musée de la Sirène

Le musée de la Sirène
Le musée de la Sirène
Parution : 
24/08/2005
Collection : 
La Bleue

Annabelle is a painter. One night, she enters a Chinese restaurant. She dips her hand in the large, decorative fish tank, grabs the siren who swims amongst the fish, and runs away. Annabelle puts the creature in her bathtub. And the addiction begins. The siren demands attention and care. She grows, becomes more and more beautiful, strong and authoritarian. She devours Annabelle’s energy and dries her inspiration out. Annabelle surrenders to all this, a consenting victim.
The woman and the siren have only one life to share. One day, the siren reveals a talent as a painter and draftswoman. Hers is an exceptional gift soon recognized. Her work fascinates and hypnotises the public, and Annabel protects her, putting her own existence in the balance.
In spite of Francis, her reliable husband, and the birth of her children, the young woman continues to live under the spell of her strange companion. Then the siren starts to fade way. She becomes smaller, dries up, looses her hair and her scales. As she dies away, Annabelle comes to life again…
This novel is about domination, love, feminine identity and creativity.

Cypora Petitjean-Cerf is 31. She teaches and writes and has already published a text about her experience as a teacher in a school for pupils expelled from the educative system: L’École de la dernière chance. Le musée de la sirène is her first novel.

Annabelle est artiste peintre. Un soir, elle pousse la porte d’un restaurant chinois. Elle plonge la main dans le grand aquarium qui décore le lieu, saisit la sirène qui nage parmi les poissons et s’enfuit. Annabelle installe la créature dans sa baignoire. Et la dépendance commence. La sirène exige des soins, de l’attention. Elle grandit, embellit, devient forte et autoritaire. Elle dévore l’énergie d’Annabelle et tarit son inspiration. Annabelle se laisse faire, en victime consentante. La femme et la sirène n’ont plus qu’une vie pour deux. Un beau jour, la sirène révèle ses dons de peintre et de dessinatrice. Elle possède un talent exceptionnel et ne tarde pas à se faire connaître. Ses œuvres hypnotisent et fascinent le monde. Annabelle, elle, protège la sirène au péril de son propre équilibre. Malgré son mariage avec le solide Francis, malgré la naissance de ses enfants, la jeune femme continue à vivre sous le joug de sa singulière compagne. Jusqu’au moment où cette dernière commence à décliner. Peu à peu, la sirène rapetisse, se dessèche, perd ses cheveux et ses écailles. A mesure qu’elle s’affaiblit, Annabelle renaît… Ce roman parle de domination, d’amour, d’identité féminine et de création. On y croise pêle-mêle un restaurateur mafieux, un producteur de disques dépressif, un étudiant en médecine fanatique, une journaliste, un directeur de galerie, deux touristes japonaises, une paire de faux jumeaux, une poignée d’adultes et d’enfants qui veulent apprendre le dessin, et aussi de l’eau. Beaucoup d’eau.
120 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234057753
Prix : 
13.20 €

L'auteur

Cypora Petitjean-Cerf

Petitjean-Cerf
Cypora Petitjean-Cerf enseigne les lettres au collège depuis
quinze ans. Elle est l’auteur de L’École de la dernière chance
(Stock, 2005), un témoignage sur les classes-relais, structures
pédagogiques destin...