Littérature française

« Au moment de rejoindre la maison Stock, et quittant une autre belle maison de littérature, j’ai pensé : quelle en est la couleur, quel en est le visage ? Et c’est bien sûr la Bleue qui m’est apparue, avec sa sobriété, son élégance, et le choix fait uniquement en France d’une seule couleur pour désigner toute une famille d’auteurs. Et quelle famille ! Des voyageurs, des sédentaires, des imaginatifs, de l’autofiction, du réalisme, de la brutalité, de la douceur, des hommes, des femmes.
Tout un mélange qui a donné une partie importante du paysage littéraire français d’aujourd’hui.
Jean-Marc Roberts disait qu’il aimait publier des gens différents, des auteurs qui ne sont pas tous les mêmes. Il avait mille fois raison. Sous la Bleue, ce sont des voix multiples. Je pense que c’est important d’entendre une voix singulière, une différence, un propos venu d’ailleurs (de n’importe quel endroit, de l’Afrique à l’Asie, du Nord au Sud), une vision du monde. C’est rare, c’est précieux. Notre métier consiste à aider cette diversité.
Quand je lis un manuscrit, qu’il s’impose à moi, c’est aussi cette voix que j’entends. J’oublie tout, parfois le bruit du monde s’assourdit. La lecture est une activité asociale, un « vice impuni ». Puis, seulement après, l’éditeur revient, il pense commerce, promotion, succès, et je me dis, allons-y. Et puis on le passe à d’autres, à une équipe, à des libraires, à des lecteurs, on le partage, on le soutient, et si on réussit, cette voix est devenue un concert. Une harmonie. J’espère de tout cœur partager bientôt ces moments avec vous. »

Manuel Carcassonne

Prix littéraires

Peut-on imaginer destinées plus singulières ? En 1939, Robert a quatre ans lorsque sa mère le confie à un...
Longtemps, je ne sus quasiment rien de Paol hormis ces quelques bribes arrachées. « Sous le régime de Vichy, une lettre...
La part du fils
« À force de vouloir m’abriter en toi, j’ai perdu de vue que c’était toi, l’orage. Que c’...
Rien n'est noir
C’est l’histoire d’un monde qui bascule. Le vieux monde qui s’embrase, le nouveau qui surgit. Toujours la mê...
La tentation
Quand le narrateur rencontre en 2003 Marlon Brando, star déchue sur les hauteurs de Hollywood, il découvre un ogre parano...
Les derniers jours de Marlon Brando
Belles infidèles : traductions libres, fleuries et souvent parcellaires des textes de l’Antiquité, qui privilé...
Belle infidèle
« Ceux qui ont la nostalgie des années 60 ne les ont pas vécues. » Nick Jagger Phil, Guy et les autres, minets...
Les minets
13 novembre 2015. Comme tous les soirs, Adèle est assise seule chez elle, inventant les vies qui se déroulent derrière...
Une fille sans histoire
" C’est le prince du En Même Temps, cette stratégie qui, quoi qu’on pense n’est pas moderne : c’...
Beaumarchais, un aventurier de la liberté
André Breton, Jacqueline Lamba, Claude Lévi-Strauss, Victor Serge, photographies de Wifredo Lam, Anna Seghers, ce sont...
Un voyage
Un siècle après son apparition dans le Tour de France – le 19 juillet 1919, sur les épaules d’Eugè...
Mes maillots jaunes
Rue du Pardon : c’est dans cette petite rue très modeste de Marrakech que grandit la narratrice de ce roman, Hayat (« la...
Rue du Pardon

Pages

Pages