Littérature française

« Au moment de rejoindre la maison Stock, et quittant une autre belle maison de littérature, j’ai pensé : quelle en est la couleur, quel en est le visage ? Et c’est bien sûr la Bleue qui m’est apparue, avec sa sobriété, son élégance, et le choix fait uniquement en France d’une seule couleur pour désigner toute une famille d’auteurs. Et quelle famille ! Des voyageurs, des sédentaires, des imaginatifs, de l’autofiction, du réalisme, de la brutalité, de la douceur, des hommes, des femmes.
Tout un mélange qui a donné une partie importante du paysage littéraire français d’aujourd’hui.
Jean-Marc Roberts disait qu’il aimait publier des gens différents, des auteurs qui ne sont pas tous les mêmes. Il avait mille fois raison. Sous la Bleue, ce sont des voix multiples. Je pense que c’est important d’entendre une voix singulière, une différence, un propos venu d’ailleurs (de n’importe quel endroit, de l’Afrique à l’Asie, du Nord au Sud), une vision du monde. C’est rare, c’est précieux. Notre métier consiste à aider cette diversité.
Quand je lis un manuscrit, qu’il s’impose à moi, c’est aussi cette voix que j’entends. J’oublie tout, parfois le bruit du monde s’assourdit. La lecture est une activité asociale, un « vice impuni ». Puis, seulement après, l’éditeur revient, il pense commerce, promotion, succès, et je me dis, allons-y. Et puis on le passe à d’autres, à une équipe, à des libraires, à des lecteurs, on le partage, on le soutient, et si on réussit, cette voix est devenue un concert. Une harmonie. J’espère de tout cœur partager bientôt ces moments avec vous. »

Manuel Carcassonne

Collections

Camille s’ennuie. Elle s’ennuie dans sa ville de l’Ouest de la France, dans son couple avec David, dans cette vie de...
La couleur de l'air a changé
Tout le monde a vu le film Le Docteur Jivago , un des films emblématiques du cinéma américain, basé sur le...
Sur tes cils fond la neige
« Il faut que je tente quelques pas dehors. Je dévale les escaliers. Par chance, je pourrais tomber, je pourrais me fracasser...
Même pas moi
Tout parle dans une maison d’écrivain pour peu qu’on sache entendre, voir, imaginer. Évelyne Bloch-Dano nous...
Mes maisons d'écrivains
« – Madame Silberling ? Une policière balaie la petite salle du regard. Je lui fais signe et la rejoins. – Suivez-...
Pour lui
Monsieur Henri, le charismatique patron du restaurant le Relais fleuri, s’est toujours opposé sans explication à ce que...
Le cahier de recettes
Mardi 20 octobre 2015. À l’Olympia, la foule se presse pour aller écouter Patti Smith. Nicolas emprunte une coursive,...
L'albatros
Lisa vit seule à Paris dans un appartement connecté. Dehors, le chant des cigales est aussi accablant que la chaleur, les...
La mer monte
« En s’attaquant à nos nuits, Hugo a le potentiel de radicalement transformer nos quotidiens. » Xavier Niel,...
À la conquête du sommeil
Michel de Grèce, le romancier à l’imaginaire de conteur oriental, le compagnon des heureux de ce monde, était un...
Avec ou sans couronne
Du temps de ses exploits sportifs, la presse comparait Thierry Rey à un chat. Et ce chat a bel et bien eu sept vies. Minimum. L...
Sept vies
« La charge mentale. La foutue charge mentale. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu’elle ferait...
Juste un peu de temps

Pages

Pages