LE NOUVEAU LUXE

LE NOUVEAU LUXE
LE NOUVEAU LUXE
Auteur
Parution : 
11/09/2013
Collection : 
Essais - Documents
THE NEW LUXURY
EXPERIENCES, ARROGANCE, AUTHENTICITY

 

Rights sodl to Spain (Taurus)

 

The financial crises that have been regularly affecting the global economy since 1990 have never slowed expansion in the luxury goods market – quite the opposite. In 2000 the global luxury goods market was estimated to be worth 90 billion dollars. Ten years later, that figure had doubled. On top of this, if we add works of art, interior design and private jets to the true luxury market (fashion, between, jewellery etc), recent estimates value the market at around 1,000 billion Euros
 

 

 

So what new reality do luxury goods incorporate? There is an unknown element beyond the mere sale of actual objects that comes into the mix, experiences such as round-the-world flights, special journeys, luxury restaurants… these are difficult to allocate to one sector rather than another.

Pursuing the same logic he used to explore the evaporation of art in L’Art à l’état gazeux (Stock, 2003), here Yves Michaud brings to light a growing aestheticization of many areas of life, ranging from the body to design, via our urban environments. The luxury market is now less intent on providing just objects, but objects that engender experiences or that are in themselves experiences.

 

Yves Michaud is an honorary professor at the university of Rouen. He was director of the Beaux-Arts in Paris from 1989 to 1996. He is an undisputed specialist of the philosophy of art, and recently published L’Art à l’état gazeux (Stock) and Ibiza mon amour : Enquête sur l’industrialisation du plaisir (Nil).

Entre 1995 et 2012, le marché mondial du luxe, qui inclut traditionnellement mode, accessoires, produits de beauté, horlogerie, joaillerie, alcools, vins, parfums, est passé d’un chiffre d’affaires de 77 milliards à celui de 212 milliards d’euros.
Dans le même temps, un nouveau luxe s’est développé, le luxe d’expérience, où l’on consomme palaces, festivals, instituts de remise en forme et spas, haute gastronomie, croisières, safaris et packages touristiques d’exception, automobiles de plus de 100 000 euros, réceptions mondaines, cocktails sélects, îles et yachts privés, escorts de charme et voyages spatiaux. Le chiffre d’affaires annuel de ce nouveau luxe n’est plus de 200 milliards mais de  1 000 milliards d’euros...
Dans cette débauche de dépense, il s’agit d’abord de jouir. Il faut aussi se différencier avec le plus d’arrogance possible. Il faut surtout se trouver une identité, même creuse et vide, à travers une quête obsessionnelle de l’authenticité – plus authentique et plus fabriquée que jamais.

Dans la ligne de son enquête sur Ibiza et l’industrialisation du plaisir, le philosophe Yves Michaud poursuit son analyse de l’esprit de notre temps où le plaisir s’accorde à merveille avec l’argent, l’excès, l’ostentation et le cynisme.

192 pages
Format :
135 x 214 mm
EAN : 
9782234064782
Prix : 
20.90 €

L'auteur

Yves Michaud

Michaud
Yves Michaud, spécialiste de philosophie politique et d’esthétique, travaille depuis longtemps sur le thème de la violence. Il a créé l’Université de tous les savoirs et a ét...