Une bible pour deux mémoires. Archéologues israéliens et palestiniens

Une bible pour deux mémoires. Archéologues israéliens et palestiniens
Une bible pour deux mémoires. Archéologues israéliens et palestiniens
Parution : 
22/03/2006
Collection : 
Essais - Documents
For Israeli and Palestinians alike, archeology is an issue of national memory. Does the bible tell the truth? Can we trust its account of David and Salomon’s reign? Have the Hebrews been exiled form Egypt before they colonized the country of Canaan? What clues do the findings of the archeological sites in Jerusalem offer to support one version over an other? Was Jerusalem itself a small settlement or a large urban center? Biblical archaeology is a topical subject, one that arouses passions, divides the Israeli and Palestinians, and has become a subject of discussion amongst the Israeli themselves.
Jean-François Mondot’s book gives a voice to the interested parties on both sides, asking them to evoke their own individual experiences, as well as the national – political, religious - problems caused by their discoveries, and that of their colleagues. The book thus composes a series of six portraits, four Israelis and two Palestinians, based on lengthy interviews. In these countries were nothing, and least of all the relation to the past, is neutral, archaeology becomes a crucial, every day issue. One of the interviewees is the Israeli archaeologist Finkelstein, the author of the best-seller La Bible dévoilée (‘The Bible Unveiled’), who gives here his opinion on the most polemical aspects of his own discoveries. Using this series of lively portraits to address a complex subject, the book also presents the testimony, never heard before, of Palestinian archaeologists.

Jean-François Mondot was a student at the famous École normale. He taught history and geography, before he became one of the editors of the Cahiers de Science et Vie. In 2000, he published Journal d’un prof de banlieue and, in 2002, Petite chronique d’un grand ministère, une année rue de Grenelle.
Pour les Israéliens comme pour les Palestiniens, l’archéologie est un enjeu de mémoire nationale. La Bible a-t-elle dit vrai ? David et Salomon ont-ils été les rois qu’elle prétend ? Les Hébreux ont-ils en effet été des exilés de l’Égypte qui ont ensuite colonisé le pays de Canaan ? Quels arguments les fouilles menées à Jérusalem donnent-elles aux uns et aux autres ? Et d’ailleurs, Jérusalem était-elle une petite bourgade ou un grand centre ? L’archéologie biblique est un sujet brûlant, qui divise non seulement les Israéliens et les Palestiniens, mais les Israéliens entre eux, sur la question de savoir jusqu’à quel point il faut considérer la Bible comme un document fiable. Jean-François Mondot a décidé de donner la parole aux intéressés des deux bords, en leur demandant de raconter à la fois leur parcours et d’évoquer les problèmes nationaux, politiques, religieux que posent leurs découvertes et celles de leurs collègues. C’est donc une série de six portraits, quatre Israéliens et deux Palestiniens, résultant de longs interviews avec les uns et les autres, que brosse ce livre. L’archéologie au quotidien, dans des pays où rien n’est neutre, surtout pas le rapport au passé.
252 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234058712
Prix : 
24.00 €

L'auteur

Jean-François Mondot

Mondot

Jean-François Mondot est normalien, ancien professeur d’histoire-géographie, rédacteur permanent aux Cahiers de Science et Vie
Il a publié en 2000 Journal d’un prof de banlieue et, en 2002, Petite chronique d’un grand ministère, une année rue...