Erika Sattler

Erika Sattler
Erika Sattler
Auteur
Parution : 
26/08/2020
Collection : 
La Bleue
1945. In the throes of the German defeat, one woman still firmly believes in the National Socialist ideal...
 
January 1945. Erika Sattler has been working as a secretary in a Polish factory since her husband Paul, a member of the SS, was imprisoned for helping a Jew to escape. The blond, quintessentially Aryan Erika captivates every man she meets.
But the Russians are coming. She joins thousands of other Germans fleeing along snowbound roads. There is constant danger and violence everywhere. And yet, despite the defeat, Erika still has faith: Nazi Germany will triumph. Hervé Bel explores the “banality of evil” in all its chilling reality.  
 
 
Hervé Bel splits his time between Paris, Normandy, and Beirut where he works. Erika Sattler is his fourth novel. He has spent a great deal of time in Germany, and Erika Sattler is the product of extensive research.
« Il lui était apparu d’abord quelconque, avec sa moustache et son uniforme terne, gris ou vert, devant son pupitre. Puis il avait parlé. Non, d’abord, il était resté silencieux, les bras croisés, les sourcils froncés, tournant lentement la tête, comme un maître qui attend que ses élèves se taisent. La rumeur s’était tue d’elle-même. Alors il avait commencé à parler. Des phrases prononcées lentement, d’une voix douce. Un adagio en quelque sorte, le début lent, presque inaudible d’un quatuor à cordes, qui forçait les auditeurs à encore plus de silence pour comprendre ce qu’il disait. Soudain, le ton était monté, sa voix avait pris une puissance inattendue. Ce qu’il disait avait fini par n’avoir plus d’importance. La voix réveillait en elle des émotions presque musicales, toutes sortes de sentiments, colère, exaltation, tristesse, et joie, une joie indescriptible. On croyait Hitler et on voyait presque ce qu’il annonçait. Cet homme était habité, porteur d’un message extraordinaire. Les gens l’écoutaient bouche-bée, les émotions de chacun excitant celles de l’autre.
Erika avait seize ans. Elle était rentrée chez elle transformée. Elle serait national-socialiste. »

Janvier 1945. Les Russes approchent de la Pologne. Sur les routes enneigées, Erika Sattler fuit avec des millions d'autres Allemands. La menace est terrible, la violence omniprésente. Pourtant, malgré la débâcle, Erika y croit encore : l’Allemagne nazie triomphera.

Dans ce livre puissant, dérangeant et singulier, Hervé Bel brosse le portrait d'une femme qui se rêve en parfaite ménagère national-socialiste.
La « banalité du Mal » dans sa glaçante vérité.
342 pages
Format :
140 x 217 mm
EAN : 
9782234086401
Prix : 
20.90 €

L'auteur

Hervé Bel

Bel
Hervé Bel partage son temps entre Paris, la Normandie et Beyrouth où il travaille. Il est l’auteur de La Nuit du Vojd (JC Lattès, 2010, Prix du Premier Roman Edmée de La Rochefoucauld), des Choix secrets (JC Lattès, 2012) et de La femme...

Vidéos

Dans la même sélection, vous trouverez...