Je suis le carnet de Dora Maar

Je suis le carnet de Dora Maar
Je suis le carnet de Dora Maar
Parution : 
02/05/2019
Collection : 
La Bleue
Imagine holding the address book of Dora Maar, Picasso’s muse, in your hand!
 
By complete chance, Brigtte Benkemoun bought a diary online, and in it she found private notes dating back to 1952. Twenty pages of telephone numbers and addresses for Cocteau, Chagall, Eluard, Giacometti…. the greatest artists of the post-war period. 
When she finds out that the address book belonged to Dora Maar, she decides to track down information about this muse of Picasso’s. Two years of research helped her understand the role each of these artist’s played in Dora Maar’s life, and she homes in on the mystery and secrets of a woman who gave herself to Picasso before giving herself to God.
There will be a retrospective of Dora Maar’s work at the Tate in London and the Getty in Los Angeles in late 2019 and 2020.
 
Brigitte Benkemoun is a journalist and writer. She has written two previous books.
Il était resté glissé dans la poche intérieure du vieil étui en cuir acheté sur Internet. Un tout petit répertoire, comme ceux vendus avec les recharges annuelles des agendas, daté de 1951.
A : Aragon. B : Breton, Brassaï, Braque, Balthus… J’ai feuilleté avec sidération ces pages un peu jaunies. C : Cocteau, Chagall… E : Éluard… G : Giacometti… À chaque fois, leur numéro de téléphone, souvent une adresse. L : Lacan…
P : Ponge, Poulenc… Vingt pages où s’alignent les plus grands artistes de l’après-guerre. Qui pouvait bien connaître et frayer parmi ces génies du xxe siècle ?
Il m’a fallu trois mois pour savoir que j’avais en main le carnet de Dora Maar.
Il m’a fallu deux ans pour faire parler ce répertoire, comprendre la place de chacun dans sa vie et son carnet d’adresses, et approcher le mystère et les secrets de la « femme qui pleure ». Dora Maar, la grande photographe qui se donne à Picasso, puis, détruite par la passion, la peintre recluse qui s’abandonne à Dieu. Et dans son sillage, renaît un Paris où les amis s’appellent Balthus, Éluard, Leiris ou Noailles.
  B.B.
336 pages
Format :
140 x 220 mm
EAN : 
9782234083608
Prix : 
21.50 €