Le corps de Liane

Le corps de Liane
Le corps de Liane
Parution : 
03/01/2007
Collection : 
La Bleue

RIGHTS SOLD TO KOREA

Liane often wonders why she does not feel completely like a girl. “That’s because there aren’t any men living in your house” says her friend Roselyne. Indeed, Liane’s world is a woman’s world, in which women have seen men depart without regret or resentment and have learned to live without them. As the novel unravels, and the characters trade life, needs and sorrows, it evokes a gentle version of “Cries and Whispers”. Christine, Liane’s mother, stops working and drifts slowly into depression. Liane takes charge of her; she becomes the mother of her mother with the help of Eva, the cleaning lady. Then Huguette, Liane’s grand-mother, reappears and starts to take care of Christine. It is as if the strength of the one was the weakness of the other – a kind of solidarity written in the flesh. Their other link is the TV-series Dallas, which episodes they all follow – even Liliane, the great grand-mother who barely survives in her retirement home; even Ghania, the silent and submissive wife of Hassan the grocer. Le corps de Liane is a magnificent book. The author recounts Liane’s youth with the fondness and lucidity of an invisible older sister, following her as she travels the natural path towards femininity and becomes conscious, through the grace of a child and the guidance of a friend, of her own beauty.

Cypora Petitjean-Cerf was born in 1974. In 2005, she published an essay, L’école de la dernière chance, un an en classe-relais, and a novel, Le musée de la Sirène, with Stock.

Liane se demande parfois pourquoi elle ne se sent pas tout à fait une fille. Parce qu'il n'y a pas d'homme à la maison, lui répond son amie Roselyne. Liane grandit en effet dans un univers de femmes, qui ont appris depuis toujours à vivre sans les hommes. Aucune trace de regret, aucune rancune de leur départ. Un jour, Christine, la mère de Liane, s'arrête brusquement de travailler, dérive vers la dépression, et c'est Liane qui la prend en charge, devient la mère de sa mère, en compagnie d'Eva, la femme de ménage. Puis Huguette, la grand-mère de Liane, renaît auprès de Christine, dont elle finit par s'occuper. Comme si la force de l'une était faite de la faiblesse de l'autre, dans une sorte de solidarité naturelle de la chair. Le lien entre elles, c'est aussi Dallas, dont toutes regardent les épisodes, même Liliane, l'arrière-grand-mère qui survit à peine dans sa maison de retraite, même Ghania, la femme soumise et silencieuse de l'épicier Hassan.
Le corps de Liane est un livre où l'on se pose inlassablement une question grave et simple : c'est quoi une fille ? Avec une discrétion bienveillante et lucide de grande soeur invisible, l'auteur suit la jeunesse de Liane, son chemin naturel vers la féminité.
342 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234059450
Prix : 
19.30 €

L'auteur

Cypora Petitjean-Cerf

Petitjean-Cerf
Cypora Petitjean-Cerf enseigne les lettres au collège depuis
quinze ans. Elle est l’auteur de L’École de la dernière chance
(Stock, 2005), un témoignage sur les classes-relais, structures
pédagogiques destin...