Millefeuille de onze ans

Millefeuille de onze ans
Millefeuille de onze ans
Parution : 
28/02/2007
Collection : 
La Bleue

How and why does one become a writer? Is there an event, or a person that originates such a vocation? What sort of madness or arrogance hides behind this curious activity?
When one of her manuscripts was rejected by her editor, Isabelle Jarry thought her life as a writer – this life she had led for so long - was finished. Millefeuille de onze ans grew out of this awful moment of disillusion, as an exploration of the doubts and incomprehension that a writer experiences when facing failure. Going back to the year when, as an eleven year old girl, she first knew the passion for writing, the novelist rediscovers the lightness and grace that she experienced as a dreamy girl fascinated by nature.
It is between Montmartre and Clichy, in the dawn of the 1970s, that young Isabelle discovers the world, and books. Under the guise of the good pupil, she hides her unruly nature. She dreams of freedom and of being a solitary adventurer. In her note books, she invents an exciting universe, “creates her own spectacle,” to escape the routine of her peaceful childhood.
Through the elegant and precise style of Millefeuille de onze ans, the sources of a novelist’s imagination and curiosity are beautifully evoked.

Author of L’Homme de la passerelle (awarded the prix du Premier roman, Le Seuil, 1992), L’Archange perdu (Mercure de France, 1994), Le Jardin Yamata (Stock, 1999), George Orwell, cent ans d’anticipation (Stock, 2003), J’ai nom sans bruit (Stock, 2004), Isabelle Jarry has also written two books on Théodore Monod.

Comment et pourquoi devient-on écrivain ? Y aurait-il un événement, ou une personne, à l'origine de cette vocation ? Quelle folie ou quel orgueil se cachent derrière cette activité singulière ?
Après le refus d'un manuscrit par son éditeur, Isabelle Jarry a eu l'impression que sa vie d'écrivain s'arrêtait, cette vie qui est la sienne depuis si longtemps. Millefeuille de onze ans est né de cette terrible déception, du doute et de l'incompréhension d'un auteur face à l'échec. En revenant sur l'année de ses onze ans, année décisive dans l'éveil de sa passion pour l'écriture, la romancière retrouve la grâce et l'insouciance de la petite fille rêveuse et bucolique.
C'est entre la colline de Montmartre et la place de Clichy, à l'aube des années 1970, que la jeune Isabelle découvre le monde et les livres. Cette bonne élève est en réalité une insoumise. Fascinée par la nature, elle rêve de liberté et d'aventures extrêmes en solitaire. Inventer dans de petits carnets un univers plus excitant, « créer le spectacle soi-même » permet de s'échapper de la routine d'une enfance paisible.
On peut donc changer le monde avec les mots. C'est la certitude de Viviane Der Tomassian, l'amie désinvolte et engagée, qui apprend la langue du pouvoir dans Le Capital et Le Petit Livre rouge. Isabelle rencontrera un jour son livre, celui qui lui révélera que c'est bien l'écriture, le choix le plus radical en matière de liberté, qui doit conduire sa vie. Cette liberté qu'elle doit aussi à Viviane qui, la première, a compris quel serait le destin de son amie.
252 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234059399
Prix : 
17.75 €

L'auteur

Isabelle Jarry

Jarry

Isabelle Jarry est l’auteur de nombreux ouvrages : romans, récits, biographies. Après L’Archange perdu, J’ai nom sans bruit, La Traversée du désert, ce nouveau livre est son neuvième roman.

http://dai.ly/pvJNCU...