Escales sans nom

Escales sans nom
Escales sans nom
Parution : 
04/11/1987
Collection : 
La cosmopolite

Un journaliste connu, Edmund Carr, apprend qu'il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Célibataire, il décide de prendre ses dernières vacances en s'embarquant sur un bateau qui va faire le tour du monde. A bord, il sait qu'il retrouvera une jeune veuve, Laura, dont il est secrètement épris. Singulière croisière : celle d'une tendre passion qui ne peut se déclarer, en même temps qu'exploration de l'univers des sentiments par un esprit lucide, délicat, sensible, mais qui ne veut, ni ne peut voir que l'amour qu'il éprouve pour Laura est partagé.
Edmund a choisi de se préparer à la mort en apprenant l'amour. Il ne s'agit pas des élans que jadis il avait connus au cours de sa carrière, mais d'une union en quelque sorte mystique, idéale. C'est sans doute ce qui fait d'Escales sans nom un ravissant, un délicieux roman d'amour, une découverte de la sensualité, de la beauté de chaque instant et, malgré la mélancolie de la conclusion, du bonheur de vivre.
Vita Sackville-West est née en 1892. Poète, essayiste et romancière, elle devait être entre les deux guerres une des étoiles du fameux groupe littéraire et artistique dit "de Bloomsbury". Epouse du diplomate et écrivain Harold Nicolson, elle a écrit la pathétique histoire de leur union, publiée après sa mort par leur fils Harold Nicolson, sous le titre Portrait d'un mariage (Stock). Intime de Virginia Woolf à qui elle a inspiré le personnage de Orlando, elle a correspondu avec elle pendant plus de trente ans (Correspondance, également aux Editions Stock). Elle est morte en 1962.

136 pages
Format :
110 x 180 mm
EAN : 
9782234020795
Prix : 
7.75 €

L'auteur

Vita Sackville-West

Sackville-West
(1892-1962), poète, essayiste et romancière, devait être entre les deux guerres une des étoiles du fameux groupe littéraire et artistique dit « de Bloomsbury ». Intime de Virginia Woolf à qui elle a inspiré le personnage d’Orlando, elle a correspondu avec elle pendant plus de trente ans...