Littérature française

« Au moment de rejoindre la maison Stock, et quittant une autre belle maison de littérature, j’ai pensé : quelle en est la couleur, quel en est le visage ? Et c’est bien sûr la Bleue qui m’est apparue, avec sa sobriété, son élégance, et le choix fait uniquement en France d’une seule couleur pour désigner toute une famille d’auteurs. Et quelle famille ! Des voyageurs, des sédentaires, des imaginatifs, de l’autofiction, du réalisme, de la brutalité, de la douceur, des hommes, des femmes.
Tout un mélange qui a donné une partie importante du paysage littéraire français d’aujourd’hui.
Jean-Marc Roberts disait qu’il aimait publier des gens différents, des auteurs qui ne sont pas tous les mêmes. Il avait mille fois raison. Sous la Bleue, ce sont des voix multiples. Je pense que c’est important d’entendre une voix singulière, une différence, un propos venu d’ailleurs (de n’importe quel endroit, de l’Afrique à l’Asie, du Nord au Sud), une vision du monde. C’est rare, c’est précieux. Notre métier consiste à aider cette diversité.
Quand je lis un manuscrit, qu’il s’impose à moi, c’est aussi cette voix que j’entends. J’oublie tout, parfois le bruit du monde s’assourdit. La lecture est une activité asociale, un « vice impuni ». Puis, seulement après, l’éditeur revient, il pense commerce, promotion, succès, et je me dis, allons-y. Et puis on le passe à d’autres, à une équipe, à des libraires, à des lecteurs, on le partage, on le soutient, et si on réussit, cette voix est devenue un concert. Une harmonie. J’espère de tout cœur partager bientôt ces moments avec vous. »

Manuel Carcassonne

Collections

Bernard Chambaz a choisi de passer « sa » nuit dans le musée de Franco Maria Ricci, tout près de Parme. Franco...
Éphémère
Quelle est cette main inconnue et surpuissante qui attrape Enki Bilal au beau milieu de la nuit et le projette sur un lit de camp ? Quel...
Nu avec Picasso
Il y a un seul amour. Ou plutôt, n'y a-t-il qu'un seul amour ? Parle-t-on du même amour pour une œuvre ou pour l...
Il y a un seul amour
Leçon de Ténèbres : « Genre musical français du XVII e qui accompagne les offices des ténè...
La leçon de ténèbres
Adel Abdessemed, l’un des plus audacieux artistes d’aujourd’hui, connu dans le monde entier pour sa liberté irr...
Nuit espagnole
L’humeur railleuse et le verbe corrosif, Lydie Salvayre se saisit du prétexte d’une nuit passée au musée...
Marcher jusqu'au soir
« Je suis un “Arabe” invité à passer une nuit dans le musée Picasso à Paris, un octobre au...
Le peintre dévorant la femme