Nuits d'été à Brooklyn

Nuits d'été à Brooklyn
Nuits d'été à Brooklyn
Parution : 
26/02/2020
Collection : 
La Bleue
Forbidden love between a young Jewish woman and a black man.
 
August 1991 in a residential neighbourhood in Brooklyn. A Jewish man accidentally knocks over two black children playing on the other side of the street. A seven-year-old boy is killed. The neighbourhood where these two communities struggle to live side by side soon descends into violence, cries of “Death to Jews” and “Heil Hitler” ring through the streets, a Jewish student is stabbed to death, shops are looted and cars burned.
Amidst this turmoil, Esther, a Jewish girl from Paris, arrives in New York and falls in love with a black university professor called Frederick.
How can their relationship survive when the two communities are at daggers drawn?
 
Through her work, Colombe Schneck has combined writing with family research: her publications to date include L’Increvable Monsieur Schneck (Stock), and La Réparation (Grasset) which achieved handsome sales and was translated into several languages. Nuits d’été à Brooklyn is her first work of fiction and draws extensively on her experiences in New York at the time of the riots.
« Appelons-le Frederick, il a 41 ans, il est professeur de littérature, spécialiste de Flaubert, marié, père de Lizzie, 15 ans et vit, au moment des faits, l’été 1991, dans une jolie maison en briques à trois étages dans le quartier de Carroll Gardens à Brooklyn. Frederick trompe sa femme. Sa maîtresse s’appelle Esther, elle est blanche, juive, parisienne, évidemment plus jeune. Elle vient de terminer ses études de journalisme. Elle est en stage de trois mois à New York. Cet adultère est un évènement minuscule, mais la vie personnelle est plus importante que les mouvements du monde, tant qu’on a la capacité d’y échapper. »

Pourtant ce sont bien les mouvements du monde qui vont rattraper Frederick et Esther.
Août 1991, à Crown Heights, un quartier résidentiel de Brooklyn, un juif renverse accidentellement deux enfants noirs qui jouent de l’autre côté de la rue. L’un d’eux est tué sur le coup. Ce quartier où cohabitent difficilement les deux communautés se retrouve très vite à feu et à sang, les rues résonnent aux cris de « morts aux juifs » et « vive les nazis », les magasins sont pillés et les voitures brûlent. Pendant que la réaction policière tarde à venir, Rabbins, révérends, mères de famille, journalistes et simples citoyens s’affrontent, cherchant la faute et la violence dans le regard de l’autre.
L’histoire d’amour entre Esther et Frederick ne survivra pas à ces événements qui les opposent jusqu’à la rupture. Esther ne s’en remettra pas et passera 25 ans à ressasser son amour perdu et à essayer de comprendre ce qui s’est joué lors de cet été 1991. Ce livre est le récit de sa quête pour répondre à la question posée un jour par son amant : Pourquoi ne pouvons-nous pas nous aimer les uns les autres ?

Le roman, écrit d’une plume alerte et qui touche toujours juste, que tire Colombe Schneck de ces événements bien réels transporte autant qu’il questionne sur les thèmes malheureusement actuels du racisme et de l’antisémitisme mais toujours en nous parlant la langue universelle de l’amour et de l’espoir.
304 pages
Format :
136 x 215 mm
EAN : 
9782234086357
Prix : 
20.00 €

L'auteur

Colombe Schneck

Schneck
Romancière, Colombe Schneck a notamment publié, chez Stock, L’Increvable Monsieur Schneck (2006), Val de Grâce (2008), Les guerres de mon père (2018), et aux éditions Grasset, ...

Vidéos