Mon tour de France des bois et des forêts

Mon tour de France des bois et des forêts
Mon tour de France des bois et des forêts
Parution : 
18/05/2022
Collection : 
Passeurs d'Histoire
En France la forêt est un mythe national et ancestral. Jules César redoutait déjà «  la Gaule hirsute  », recouverte de forêts, peuplées certes de belles sylves et nymphes méliennes, mais aussi de barbares redoutables.

Conteur hors pair, Alain Baraton nous invite à nous promener en sa compagnie dans quelques-unes de plus belles forêts de France. Le jardinier en chef de Versailles a noué une passion particulière pour les arbres. Il a été l’un des premiers en France à alerter sur les dangers qui les menacent, comme lors de la Tempête de 1999 qui signa la mort du tulipier de Marie-Antoinette, suivie de celle de son chêne, terrassé par la canicule de 2003. Qui a oublié l’image de ce géant déraciné, gisant dans la cour du Grand Trianon devant une foule venue le saluer une dernière fois  ?

Illustres ou obscurs, les arbres sont des témoins de notre histoire. Les forêts nous racontent notre mémoire collective, celle de Compiègne, dans laquelle fut signé l’armistice de 1918, abrite le chêne du roi Saint Louis. Elles nous parlent de nos peurs et de nos rêveries, grandes et petites, comme la mythique forêt de Brocéliande, ou encore la terrible forêt de Mercoire qui abrita la bête du Gévaudan. Elles réveillent nos souvenirs d’enfance, quand la forêt des contes, hostile, initiatrice, est aussi bienveillante, peuplée de féérie.

Dans ce livre fourmillant d’anecdotes et de gai savoir, Alain Baraton nous parle aussi d’écologie heureuse et nous donne une bonne nouvelle  : en France la forêt avance, elle a doublé sa superficie depuis 1850.
240 pages
Format :
153 x 235 mm
EAN : 
9782234089556
Prix : 
20.00 €

L'auteur

Alain Baraton

Jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand Parc de Versailles, Alain Baraton est également chroniqueur sur France Inter et collabore à l’émission « Samedi à tout prix » sur...
Mes cathédrales
Le goût de nos mères
Brassens et moi
Notre grammaire est sexy
Chez Jamy