MEMOIRES D OUTRE MERE

MEMOIRES D OUTRE MERE
MEMOIRES D OUTRE MERE
Auteur
Parution : 
23/03/2005
Collection : 
La Bleue

Obviously, this book is not Guy Bedos’ memoirs. This is not an actor’s diary, even if, for half a century, French society has been most successfully lampooned through this same actor’s wit. For the first time, Guy Bedos writes in the first person, the story of the most important woman of his life: his mother. Their story, their bond. His hatred and his love for her. He is only two or three years old when he sees his mother hit his father with a hammer. Today, the little boy is seventy years old. And his mother is still, at the age of ninety, full of life and extremely present. Guy would rather she disappeared before he does. But he cannot be sure of this. Hence the need to write this book, a book he probably carried inside his head for a very long time. This book tells everything he never dared to say about his childhood and his adolescence, about his youth but also his life as a grown-up man.
Bedos speaks completely openly in this book, with no scruples, nor self-indulgence. Those who detest Bedos will love this book as much as those who love him.
Mémoires d’outre-mère allow us to discover a man wounded by life, but one who does not necessarily want to be healed. Most of all, and although he would never claim to be one, the book allows us to discover Bedos as a writer.

Guy Bedos was born in Algeria in 1934. He is the author of Envie de jouer (Le Seuil, 1995), Arrêtez le monde, je veux descendre (Cherche Midi, 2003).

Évidemment, ce ne sont pas des mémoires. Pas de souvenirs d’acteur, pas de traversée du demi-siècle, tout le monde n’est pas beau, tout le monde n’est pas gentil. Pour la première fois, Guy Bedos écrit à la première personne l’histoire de la personne la plus importante de sa vie : sa mère. Leur histoire, leur lien. Sa haine et son amour. Il a peut-être deux ans, trois tout au plus, en Algérie, et il voit sa mère frapper son père avec un marteau. Le livre commence comme ça, dans cette brutalité. Aujourd’hui, le petit garçon de deux ou trois ans en a soixante-dix. Et sa mère est toujours, à quatre-vingt-dix ans, terriblement vivante, terriblement présente. Guy aimerait autant qu’elle disparaisse avant lui. Il n’en est pas très sûr. D’où ce besoin d’écrire ce livre-là, retenu sans doute depuis très longtemps. Ce livre qui raconte tout ce qu’il n’a jamais osé raconter de son enfance et son adolescence, de sa jeunesse mais de sa vie d’homme aussi.
C’est un livre où Guy Bedos s’est tout permis, tout autorisé, sans le moindre scrupule mais sans aucune complaisance. C’est un livre qui plaira à tous ceux qui l’aiment mais aussi à ceux qui ne l’aiment pas. Mémoires d’outre-mère nous font découvrir un homme écorché à vie, un blessé grave qui n’a pas trop envie de guérir et surtout et enfin, ce n’est pas lui qui le dira, un écrivain.
198 pages
Format :
135 x 215 mm
EAN : 
9782234057654
Prix : 
16.75 €

L'auteur

Guy Bedos

Bedos
Guy Bedos est né en Algérie en 1934. Il a déjà publié, entre autres, Envie de jouer (Le Seuil, 1995), Arrêtez le monde, je veux descendre (Cherche Midi, 2003), Mémoires d’outre-mère (Stock, 2005) et Le jour et l’heure, son premier roman (Stock,...